top of page

La ville de Valence parraine Hrayr Herabyan, l'un des 33 prisonniers de guerre arméniens

Krikor Amirzayan

Cérémonie de signature de l'acte de parrainage du prisonnier de guerre arménien Hrayr Herabyan par le maire de Valence N. Daragon
De gauche à droite: Michel Valla (maire de Privas), Nicolas Daragon (maire de Valence) & Hilda Tchoboian (Covcas/Libertas)

En Mairie de Valence, Nicolas Daragon, Maire de Valence, a signé le 18 juillet 2023 l’acte de parrainage du prisonnier de guerre Arménien Hrayr Herabyan, actuellement encore détenu de manière abusive par l’Azerbaïdjan.

Cette cérémonie a été organisée avec le collectif Libertas qui mène une campagne pour la libération des prisonniers de guerre arméniens détenus abusivement par Bakou. Le collectif Libertas était représenté à Valence par Hilda Tchoboian du centre Covcas.


Dans son discours, Nicolas Daragon a rappelé la situation en Arménie et en Artsakh avec l’agression azérie, ainsi que le sort des prisonniers de guerre arméniens. Michel Valla, Maire de Privas (chef-lieu de l’Ardèche), venu en ami de l’Arménie, a également témoigné sur la lutte des Arméniens pour leur dignité. « Et même si les médias ne s’intéressent que très peu à l’Arménie, il est de notre devoir de rappeler à chaque fois le sort de ces Arméniens agressés sur leurs terres » a dit Michel Valla.


Hilda Tchoboian a quant à elle énuméré les villes et régions qui avaient déjà parrainé l’un des 33 prisonniers de guerre arméniens. Elle a affirmé qu’il reste, au-delà de ces 33 prisonniers officiels, plus de 200 soldats, combattants ou civils arméniens enlevés par l’Azerbaïdjan et dont on est toujours sans nouvelle. Il s'agit des "disparus de force". Bakou n’ayant pas signalé leur présence, alors que la partie arménienne dispose des preuves de leur enlèvement ou de leur détention illégale par l’Azerbaïdjan. « Après les prisonniers de guerre arméniens répertoriés, le collectif Libertas engagera également un action pour ces 200 disparus de force et dont on est sans trace » a-t-elle ainsi dit-elle.


Le mare de Valence, N. Daragon, montre l'acte de parrainage de Hrayr Herabyan qu'il vient de signer. A droite Hilda Tchoboian (Centre Covcas) représentant le Collectif Libertas


112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page